"Octavia"  -   65 x 81 cm
Octavia
 
Le titre du tableau vient de la transformation que j’ai effectuée au niveau de la clef d’octave d’un saxophone ténor. Sa forme en étoile à trois branches qui suit l’arrondi de l’instrument, se rapproche de celle d’un corps en extension.
La place qu’elle occupe est essentielle car une fois la transformation réalisée, elle devient alors une sorte de figure de proue qui orne le haut de l’instrument comme les sculptures qui surmontaient l’étrave des voiliers d’autrefois. Le métal doré rend l’ensemble plus précieux à l’image de l’ange sur le capot d’une Rolls-Royce. De plus elle matérialise l’image de la sensualité que l’on a l’habitude d’associer au saxophone.
Enfin, j’ai choisi pour incarner cette statuette une femme de type africain. En effet, le saxo est l’instrument roi du jazz et les origines noires africaines de ce style musical imposait de prendre pour modèle une femme dont les traits établissent le lien entre le saxophone et la musique de jazz.